Qui sommes-nous ?

Le Président

Un festival international de BD à Graulhet !

Qui aurait pu le croire ? Certainement pas moi ! Bref…

Peut-on sincèrement être auteur et festivalier en même temps ? J’ai voulu tenter ce pari en toute connaissance de cause.

Après 15 années passées à Paris dans les jeux vidéos (Coktel-Vision/Vivendi), je suis venu m’installer à Graulhet. Dès lors certains d’entre vous n’ignorent pas quelle fut mon implication totale et bénévole depuis 2003 dans la médiation, le lien social ou la sauvegarde du patrimoine sur Graulhet dans un contexte difficile. Et puis il y a eu dans la foulée la création  de mon entreprise Artcastle-Productions Studio. En parallèle un retour aux sources en tant qu’artiste plasticien de 2006 à 2009 avec un passage à la FAR (Fédération des Artistes Graulhétois) et enfin la présidence de la Régie de Territoire de 2010 à 2012.

En 2016 pourtant, une nouvelle page se tourne et mon retour fortuit vers l’univers de la bande dessinée me porte à ressusciter les WIPERS tombés aux oubliettes depuis 30 longues années. Le premier alboom (Rock’n’Roll-Up !) est enfin édité en septembre 2016 aux éditions YIL.

En octobre 2017, alors que je travaille sur le second volet de leurs aventures, l’idée d’organiser un festival BD annuel me traverse l’esprit. Cette idée commence à mûrir doucement et fait son petit bonhomme de chemin… Au gré des rencontres et au fil des dédicaces par monts et par vaux, l’idée séduit autour de moi sur le plan local et commence à faire son nid.

Alors un beau jour nous en discutons avec mon alter ego Claude Perez et l’idée prend un nouveau souffle. Et nous décidons cette fois de nous lancer dans l’aventure ! Déterminés l’un comme l’autre, nous créons enfin l’association Bulles en cases ».

« La petite angoulême », comme on l’entend déjà murmurer ça et là (mieux vaut en rire me direz-vous… mais pas que ! ) séduit les élus, le public et les commerçants et nous sentons que ce festival représente une petite et néanmoins nouvelle révolution culturelle sur le territoire autour de l’univers de la BD côtoyant naturellement le monde du cinéma, de la musique et l’univers du jeu.

J’ai donc décidé de lier le tout afin de mettre la barre haute pour cette première édition même si la tâche semblait immense. Claude et moi-même avons toujours apprécié les défis impossibles (puisque impossible, nous pas connaître). Ce festival ne sera donc pas seulement un salon « cloisonné » mais nous pensons réellement que ce sont 13000 habitants qui honoreront pour la première fois le 9ème Art en investissant toute la ville les 6 et 7 octobre 2018 ! Un festival qui sera reconduit en 2019 si la première manche est favorable en lui conservant une dimension humaine et chaleureuse. Un élément ESSENTIEL pour que celui-ci devienne pérenne et parce que sur ce point nous ne transigerons pas !

Et puis au-delà bien entendu, fédérer nos efforts pour toute une région où se tiendront conjointement le Festival du Livre à Gaillac et le Festival du Livre Noir à Lisle-sur-Tarn puisque nous avons fait le parti avec la municipalité de mutualiser l’événement. Mais ce n’est pas tout puisqu’au fil du temps d’autres actions viendront se greffer au festival tout au long de l’année…

Pour terminer nous souhaitons remercier, Fredéric, Claude et moi-même, Raphael Bernat (Massillargues-Atuech / Bulles Cévenoles) puisque sans lui ce projet n’aurait probablement jamais eu la force de germer dans mon petit cerveau. C’est donc une grande et nouvelle ère qui commence à Graulhet en votre compagnie pour votre plus grand plaisir j’espère.

Un immense merci également à ceux qui ont cru en notre projet d’avenir dès le départ; nos élus combatifs, les commerçants et artisants Graulhétois, nos partenaires financiers, les bénévoles de l’association qui sont le moteur essentiel au bon déroulement de ce type d’événement et enfin les premiers auteurs qui m’ont acordé leur confiance pour cette première édition !

Bon festival à toutes et à tous !

Paco Salamander

Le secrétaire

Quand les lettres BD nous dessinent un Beau Défi !

Mon nouveau statut de retraité me donne l’occasion ici de suivre cette citation et de la mettre en avant car elle correspond à ma philosophie.

Que dire et surtout que faire après tant d’année passées au service de la commune de Graulhet, dans un service public qui vous apprend à vivre avec l’autre, pour l’autre et surtout avec les autres, sachant que vous êtes là pour mener à bien une tâche pas tout le temps facile mais tellement riche de rencontres, d’émotions, de responsabilités et surtout d’amitiés.

Eh bien la réponse ne s’est pas faite attendre et a été mûrement réfléchie. Tout simplement rendre à cette ville de Graulhet tout le bien qu’elle a pu me donner et donc lui apporter toute mon énergie, mes idées, mon envie et ma détermination au travers d’une initiative ou d’un projet.

Bien sûr beaucoup de personnes pourraient penser que ce n’est plus le moment de se réengager mais sachez que s’occuper est de loin l’un des meilleurs remèdes passé un certain âge voire un âge certain. J’aime la BD mais mes activités associatives m’ont plus amenées dans le passé sur des terrains de sport derrière un ballon ou sur les routes à avaler des kilomètres en baskets.

D’une amitié née voilà quelques années avec mon ami Paco Salamander est venue tout doucement l’an passé l’idée de mettre en place ce projet de Festival de Bande Dessinée. Le binôme a tout de suite fonctionné et les idées ont fusées. L’association Bulles en Cases a vu le jour et les dates des 06 et 07 Octobre 2018 choisies. Le défi était là.

Ma connaissance du territoire et des personnes de Graulhet d’un côté plus la parfaite maîtrise du monde de la BD de Paco de l’autre nous ont facilités la tâche. A chacun son domaine et le sujet a fait son chemin. De nouvelles personnes bénévoles sont venues nous rejoindre dans l’association démontrant par ce fait que l’on peut ici même à Graulhet créer, porter et dynamiser une commune, un département et une région par un simple bon vouloir, quelle que soit la dimension du projet mis en place.

Je dois remercier ici, au nom de l’association, tous les partenaires institutionnels ou privés qui m’ont réservé un bel accueil lors de nos rencontres et qui ont tout de suite adhéré au projet. Outre les très nombreux graulhetois, certains viennent déjà d’horizons différents sur la région et le département pour soutenir ce projet local. Ceci est pour nous un gage de crédibilité que nous leur rendrons par le rayonnement de notre manifestation. Nous ne serions et ne ferions rien sans tous ces appuis. Les liens tissés dès cette année seront le terreau des futures éditions.

Mention et grand merci à la municipalité de Graulhet auprès de qui nous avons trouvé efficacité, aide sans faille et soutien majeur dès la première heure.

Au vu du nombre impressionnant de contacts divers, tant professionnels que publics avisés ou simples curieux, nous pouvons croire à un réel succès. Le programme varié et de qualité que nous vous proposons permettra à chacun de passer un agréable moment lors de ces deux journées de fête de la BD.

Un gros défi est devant nous, nous serons là pour le relever ! Cochez votre agenda, nous vous attendons nombreux les 06 et 07 octobre au Forum de Graulhet ! L’entrée est gratuite…

Claude PEREZ

%d blogueurs aiment cette page :